Message-Lumière
de la Famille Myriam

 

La Famille Myriam Beth'léhem est :

  • Une communauté nouvelle de l'Église catholique, née du Souffle de Vatican II. Elle fut fondée à Baie-Comeau en 1978 par Sœur Jeanne Bizier.
  • Une Famille-communion à la fois contemplative et missionnaire vivant une Expérience de Providence et désirant porter l'espérance au monde.
  • Visitez le site de la Famille Myriam
Le Message-Lumière est un moyen d'évangélisation au service de la Parole. C'est un message spirituel, livré chaque jour, portant la Lumière du Christ. Le Message-Lumière sur Internet est écrit au Foyer Myriam-sur-Mer de la Famille Myriam à Cap-Chat, en Gaspésie. (418 786-5889). C'est un travail de « famille », c'est-à-dire qu'il est fait en complémentarité avec Monique et Jacques qui sont des membres externes de la Famille Myriam.

 

« Voici qu'il vient avec puissance, notre Seigneur, pour éclairer les yeux de ses serviteurs. »

L'Évangile de ce jour nous raconte comment Jésus a guéri des aveugles. Il leur a d'abord demandé : « Croyez-vous que je peux faire cela ? » Ensuite, Il leur a touché les yeux et a dit : « Que tout se passe pour vous selon votre foi. »

Dans notre vie de tous les jours, il y a parfois des situations qui nous dépassent au point d'avoir peine à croire qu'il peut se passer quelque chose de divinement miraculeux, et le plus souvent, c'est en rapport avec la communion, l'unité. Comment faire la communion ? Qui nous aidera à faire la communion ?

« Ce que nous avons vécu dimanche, ce n'est pas naturel... c'est surnaturel ! »
Nous étions sept personnes, dans notre salle d'artisanat, et nous voulions nous détendre en faisant du bricolage. Tout se faisait dans la joie, l'entraide, la communion : un tel climat venait du ciel. Je demandais :
« As-tu de la peinture rouge ? », et on venait m'en donner. Une autre disait : « Peux-tu m'aider avec le fusil à colle ? » « Oui, me voici », répondait une autre.

Mes yeux ont vu l'invisible parce qu'ils ont vu la communion de Dieu parmi nous ! L'Emmanuel, n'est-ce pas Dieu parmi nous ? Je crois que Dieu veut nous faire vivre non pas « l'impossible humain », mais le « possible divin ».

Chaque fois que nous vivons ces moments de communion, d'entraide familiale, nous avons déjà un pied dans l'au-delà. N'est-ce pas ? Et dire que Jésus vient pour cela !

Comme les aveugles, disons-Lui avec confiance : « Jésus, aie pitié de nous ! »