Message-Lumière
de la Famille Myriam

 

La Famille Myriam Beth'léhem est :

  • Une communauté nouvelle de l'Église catholique, née du Souffle de Vatican II. Elle fut fondée à Baie-Comeau en 1978 par Sœur Jeanne Bizier.
  • Une Famille-communion à la fois contemplative et missionnaire vivant une Expérience de Providence et désirant porter l'espérance au monde.
  • Visitez le site de la Famille Myriam
Le Message-Lumière est un moyen d'évangélisation au service de la Parole. C'est un message spirituel, livré chaque jour, portant la Lumière du Christ. Le Message-Lumière sur Internet est écrit au Foyer Myriam-sur-Mer de la Famille Myriam à Cap-Chat, en Gaspésie. (418 786-5889). C'est un travail de « famille », c'est-à-dire qu'il est fait en complémentarité avec Monique et Jacques qui sont des membres externes de la Famille Myriam.

 

Qu'est-ce que ces gens ont en commun?

Mais oui, ils suivent Jésus le sourire aux lèvres!

En cette fête du grand saint Benoît, l'Évangile nous offre cette Parole :
« Celui qui aura tout quitté pour Moi recevra et la croix et la vie éternelle! »

Suivre Jésus, vivre avec Jésus, c'est déjà la vie éternelle à cause de l'Espérance qu'il donne.

J'ai rencontré beaucoup de gens, ces derniers temps, et ce qui me frappait,
c'étaient leur solitude et leur manque d'espérance.

Une personne me disait : « Il y a un grand vide dans ma vie. J'ai beaucoup d'argent, mais c'est vide, je suis seule. » Moi, je lui disais : « Ce que vous avez fait de votre vie, jusqu'à aujourd'hui, vous ne pouvez rien y changer. Ce qui vous appartient, c'est ce que vous ferez aujourd'hui et demain. Hier, vous pouvez le remettre à la Miséricorde du bon Dieu, et pour demain, demandez MAINTENANT à Dieu de vous aider. Dans sa Providence, Dieu Père ne laissera jamais tomber son enfant qui se tourne vers Lui. Recommencez votre vie AUJOURD'HUI, et refaites-le chaque matin en vous confiant à sa Miséricorde et à sa Providence. Marie peut vous aider si vous le lui demandez. »
Je crois que nous sommes devant un futur saint, si cette personne le fait.

Une autre personne me disait : « J'ai choisi de ne pas avoir d'enfants et de faire de l'argent pour pouvoir prendre ma retraite à 55 ans avec ma femme. Elle est partie, je suis seul; il me reste le vide de l'argent. » Et moi, je pensais à cette phrase de Mère Teresa : « Quand tu as besoin d'aimer, va aimer quelqu'un qui en a besoin. Si tu as envie de recevoir de la visite, va visiter quelqu'un qui est seul. » Et cette personne a retrouvé l'espérance.
Cette personne pouvait aussi recommencer sa vie en se confiant à la Miséricorde et à la Providence de Dieu.

Dieu, mon Espérance et mon Tout!