Message-Lumière
de la Famille Myriam

 

La Famille Myriam Beth'léhem est :

  • Une communauté nouvelle de l'Église catholique, née du Souffle de Vatican II. Elle fut fondée à Baie-Comeau en 1978 par Sœur Jeanne Bizier.
  • Une Famille-communion à la fois contemplative et missionnaire vivant une Expérience de Providence et désirant porter l'espérance au monde.

    Visitez le site de la Famille Myriam
Le Message-Lumière est un moyen d'évangélisation au service de la Parole. C'est un message spirituel, livré chaque jour, portant la Lumière du Christ. Le Message-Lumière sur Internet est écrit au Foyer Myriam-sur-Mer de la Famille Myriam à Cap-Chat, en Gaspésie. (418 786-5889). C'est un travail de « famille », c'est-à-dire qu'il est fait en complémentarité avec Monique et Jacques qui sont des membres externes de la Famille Myriam.

 

Et le Seigneur de nous répondre : « J'aurais encore beaucoup de choses à te montrer, mais ce n'est pas le moment. »

Il est vrai qu'un parterre ainsi fleuri, c'est une beauté de notre Père Créateur... mais pouvons-nous nous imaginer la beauté du ciel, où ce même Père Créateur a encore tout fait par Amour?

Les apôtres ont été heureux avec Jésus, et maintenant Il doit partir. Jésus leur promet le Paraclet qui ouvrira les cœurs à l'espérance. Ce n'est pas facile pour les apôtres, et pourtant, l'Esprit achèvera dans leurs cœurs l'œuvre de Jésus.

Lisez bien ceci, et vous comprendrez le « plus » que la venue de ce « Doux Compagnon » permettra dans notre vie.

Ô Esprit Saint, « Doux Compagnon »  de ma route

Ô Esprit Saint, « Doux Compagnon » de ma route,
Guide-moi, reste avec moi, conduis-moi.
Je t'adore, Toi, Divin Consolateur.

Tout ce que Jésus a dit, je l'ai entendu.
Mais avec toi, mon
« Doux Compagnon », maintenant, je comprendrai.

 Tout ce que Jésus a fait, je l’ai regardé.
Mais avec toi, mon « Doux Compagnon », maintenant, je le
ferai.

Tout ce que Jésus souffrit, je l’ai accueilli.
Mais avec toi, mon « Doux Compagnon », maintenant, je
souffrirai.

Quand Jésus, lui, se livra, je n’ai rien compris.
Mais avec toi, mon « Doux Compagnon », maintenant, je me
livrerai.

Jésus glorifia son Père, je l’ai contemplé.
Mais avec toi, mon « Doux Compagnon », maintenant moi, je Le
glorifierai.