Message-Lumière
de la Famille Myriam

 

La Famille Myriam Beth'léhem est :

  • Une communauté nouvelle de l'Église catholique, née du Souffle de Vatican II. Elle fut fondée à Baie-Comeau en 1978 par Sœur Jeanne Bizier.
  • Une Famille-communion à la fois contemplative et missionnaire vivant une Expérience de Providence et désirant porter l'espérance au monde.

    Visitez le site de la Famille Myriam
Le Message-Lumière est un moyen d'évangélisation au service de la Parole. C'est un message spirituel, livré chaque jour, portant la Lumière du Christ. Le Message-Lumière sur Internet est écrit au Foyer Myriam-sur-Mer de la Famille Myriam à Cap-Chat, en Gaspésie. (418 786-5889). C'est un travail de « famille », c'est-à-dire qu'il est fait en complémentarité avec Monique et Jacques qui sont des membres externes de la Famille Myriam.

 

Première Lecture (jc 1,12-18) : Heureux l’homme qui supporte l’épreuve avec persévérance, car, sa valeur une fois vérifiée, il recevra la couronne de la vie promise à ceux qui aiment Dieu. Dans l’épreuve de la tentation, que personne ne dise : « Ma tentation vient de Dieu. » Dieu, en effet, ne peut être tenté de faire le mal, et lui-même ne tente personne. Chacun est tenté par sa propre convoitise qui l’entraîne et le séduit. Puis la convoitise conçoit et enfante le péché, et le péché, arrivé à son terme, engendre la mort. Ne vous y trompez pas, mes frères bien-aimés, les présents les meilleurs, les dons parfaits, proviennent tous d’en haut, ils descendent d’auprès du Père des lumières, lui qui n’est pas, comme les astres, sujet au mouvement périodique ni aux éclipses. Il a voulu nous engendrer par sa parole de vérité, pour faire de nous comme les prémices de toutes ses créatures.

Voici une photo du phare et de l'église de la Martre, un petit village à une quarantaine de kilomètres de Cap-Chat. En revenant de Rimouski, aujourd'hui, le fleuve nous offrait un spectacle digne d'une peinture : des banquises, des sculptures de glace, des blocs... le fleuve essayait d'en charmer plus d'un, et il réussissait.

Revenant à notre lecture de saint Jacques, cette phrase « Ma tentation vient de Dieu », ou « Que fait le bon Dieu de me donner cette maladie? », Jacques nous dit : « Que personne ne dise de telles phrases, c'est faux. »

Dieu n'a rien à voir avec la souffrance ou le mal, mais en revanche :
* IL EST AVEC NOUS COMME UN PÈRE DANS CES MOMENTS;
* IL NOUS ACCOMPAGNE;
* IL PLEURE AVEC NOUS;
* IL SOUFFRE PLUS QUE NOUS;
* IL RESTE AVEC NOUS POUR COMBATTRE AVEC NOUS.

J'aime toujours entendre des anciens dire :
« Si le bon Dieu n'avait pas été avec nous, je ne sais pas comment on s'en serait sorti. »

Alors, entrons dans le Coeur de Dieu pour y trouver sa Paix, et demandons son AIDE.