Message-Lumière
de la Famille Myriam

 

La Famille Myriam Beth'léhem est :

  • Une communauté nouvelle de l'Église catholique, née du Souffle de Vatican II. Elle fut fondée à Baie-Comeau en 1978 par Sœur Jeanne Bizier.
  • Une Famille-communion à la fois contemplative et missionnaire vivant une Expérience de Providence et désirant porter l'espérance au monde.

    Visitez le site de la Famille Myriam
Le Message-Lumière est un moyen d'évangélisation au service de la Parole. C'est un message spirituel, livré chaque jour, portant la Lumière du Christ. Le Message-Lumière sur Internet est écrit au Foyer Myriam-sur-Mer de la Famille Myriam à Cap-Chat, en Gaspésie. (418 786-5889). C'est un travail de « famille », c'est-à-dire qu'il est fait en complémentarité avec Monique et Jacques qui sont des membres externes de la Famille Myriam.

 

Première Lecture (Jc 1,1-11) : Jacques, serviteur de Dieu et du Seigneur Jésus Christ, aux douze tribus de la Diaspora, salut! Considérez comme une joie extrême, mes frères, de buter sur toute sorte d’épreuves. Vous le savez, une telle vérification de votre foi produit l’endurance, et l’endurance doit s’accompagner d’une action parfaite, pour que vous soyez parfaits et intègres, sans que rien ne vous manque...

Votre foi produit l’endurance... votre amour complète le tout!

Je viens de lire une merveilleuse histoire que je vous partage en lien avec cette épître de saint Jacques.

Un homme d'Australie vient de faire fabriquer une chaise semblable à celle de la photo où l'on voit une maman et son fils partiellement paralysé.

Cet homme a épousé il y a 45 ans une femme qu'il a toujours aimée et qu'il aime encore tendrement, même avec son Alzheimer. Il doit faire tout, mais tout littéralement pour elle. Tout ce qu'elle sait faire, c'est le regarder toujours avec un sourire. Il coiffe son épouse, lui met ses bijoux tous les jours, et il a fait construire ce bicycle pour QU'ILS SE PROMÈNENT ENSEMBLE sur le bord de la plage et dans les parcs.

Il racontait comment leurs fréquentations et leurs sorties de ce temps étaient toujours en bicycle, puis ayant eu des enfants, ils ajoutèrent un panier à l'avant de leur véhicule, et on se promenait encore ENSEMBLE, en famille.

Il disait : « C'est la même jolie femme que j'ai épousée devant Dieu pour toujours. J'ai été heureux avec elle, et je le suis encore, et elle aussi. Je l'ai aimée, et ce n'est pas la maladie qui brisera notre amour... IL EST FONDÉ EN DIEU, ET C'EST POUR TOUJOURS. »

Que de tendresse et de bonté! Et elle lui rendait si bien son amour par son sourire et son accueil de tout!

Voilà de l'endurance qui vient d'une grande foi et qui fait grandir un amour.