Message-Lumière
de la Famille Myriam

 

La Famille Myriam Beth'léhem est :

  • Une communauté nouvelle de l'Église catholique, née du Souffle de Vatican II. Elle fut fondée à Baie-Comeau en 1978 par Sœur Jeanne Bizier.
  • Une Famille-communion à la fois contemplative et missionnaire vivant une Expérience de Providence et désirant porter l'espérance au monde.

    Visitez le site de la Famille Myriam
Le Message-Lumière est un moyen d'évangélisation au service de la Parole. C'est un message spirituel, livré chaque jour, portant la Lumière du Christ. Le Message-Lumière sur Internet est écrit au Foyer Myriam-sur-Mer de la Famille Myriam à Cap-Chat, en Gaspésie. (418 786-5889). C'est un travail de « famille », c'est-à-dire qu'il est fait en complémentarité avec Monique et Jacques qui sont des membres externes de la Famille Myriam.

 

Lundi saint : l'onction à Béthanie

Jésus va vers ses amis pour trouver un peu de réconfort en cette semaine du grand dépouillement.

Il sera dépouillé de l'amitié de ses apôtres. Le mépris et les crachats des soldats étaient sans doute bien doux à côté de cet abandon des siens. Il sera dépouillé de son honneur d'homme quand on le présentera devant la foule avec sa couronne d'épines et son sceptre de roseau. Il sera dépouillé du soutien de son Père quand il s'adressera à Lui à Gethsémani.
Or, ce
dépouillement est choisi, voulu, volontaire : « Ma vie, nul ne la prend, mais c'est moi qui la donne. »

Et nous, comme disciples du Christ dépouillé, nous ne pouvons passer à côté du mystère pascal.
Je ne peux accepter la Résurrection sans accepter d'abord la mort. Il serait indigne de l'amour vrai de vouloir seulement être heureux avec Jésus. J'ai à vivre moi aussi la Semaine sainte.

Dépouillons-nous de notre temps pour assister aux offices.
Dépouillons-nous d'un peu de biens matériels pour participer aux paniers de Pâques, ou du moins pour en faire.
Dépouillons-nous pour nous laisser revêtir, à Pâques, de la tunique du Ressuscité.
Dépouillons-nous de toutes critiques pour entrer dans le silence d'offrande.

Et s'il nous arrive de souffrir cette semaine, demandons à Jésus de nous enseigner comment souffrir, et demeurons bien à ses côtés pour tout apprendre de Lui.

Je termine avec un extrait de l'homélie du pape François pour les jeunes rassemblés hier à Rome pour la JMJ.

« Chers jeunes,(CHÈRES PERSONNES ÂGÉES QUI AVEZ LE COEUR JEUNE) n’ayez pas honte de manifester votre enthousiasme pour Jésus, de crier qu’il vit, qu’il est votre vie. Mais en même temps, n’ayez pas peur de le suivre sur le chemin de la croix. Et quand vous sentirez qu’il vous demande de renoncer à vous-mêmes, de vous dépouiller de vos sécurités, de vous confier complètement au Père qui est dans les cieux, alors réjouissez-vous et exultez! Vous êtes sur le chemin du Royaume de Dieu. »

N'AYEZ PAS PEUR DE DIRE À VOS AMIS QUE C'EST LA SEMAINE SAINTE. INVITEZ-LES AUX OFFICES OÙ VOUS IREZ.

N'AYEZ PAS PEUR DE VIVRE DIFFÉREMMENT CETTE SEMAINE, ET DE DIRE QUE C'EST POUR JÉSUS QUE VOUS LE FAITES.