Message-Lumière
de la Famille Myriam

 

La Famille Myriam Beth'léhem est :

  • Une communauté nouvelle de l'Église catholique, née du Souffle de Vatican II. Elle fut fondée à Baie-Comeau en 1978 par Sœur Jeanne Bizier.
  • Une Famille-communion à la fois contemplative et missionnaire vivant une Expérience de Providence et désirant porter l'espérance au monde.

    Visitez le site de la Famille Myriam
Le Message-Lumière est un moyen d'évangélisation au service de la Parole. C'est un message spirituel, livré chaque jour, portant la Lumière du Christ. Le Message-Lumière sur Internet est écrit au Foyer Myriam-sur-Mer de la Famille Myriam à Cap-Chat, en Gaspésie. (418 786-5889). C'est un travail de « famille », c'est-à-dire qu'il est fait en complémentarité avec Monique et Jacques qui sont des membres externes de la Famille Myriam.

 

Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 9, 22-25
En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Il faut que le Fils de l’homme souffre beaucoup, qu’il soit rejeté par les anciens, les grands prêtres et les scribes, qu’il soit tué, et que, le troisième jour, il ressuscite. »
Il leur disait à tous : « Celui qui veut marcher à ma suite, qu’il renonce à lui-même, qu’il prenne sa croix chaque jour et qu’il me suive.
Car celui qui veut sauver sa vie la perdra; mais celui qui perdra sa vie à cause de moi la sauvera. Quel avantage un homme aura-t-il à gagner le monde entier, s’il se perd ou se ruine lui-même? »

Jésus nous dit dans l'Évangile du jour :
« Celui qui veut marcher à ma suite, qu'il renonce à lui-même, qu'il prenne sa croix chaque jour et qu'il me suive. »

Nous avons tous nos croix, et nous n'avons pas besoin d'en chercher, n'est-ce pas?
Et la Bonne Nouvelle de cet Évangile consiste à savoir que, portant notre croix avec « amour », nous marchons à la suite de Jésus, n'est-ce pas?

 Il ne s'agit pas de dire : « Youpi! J'ai une croix, j'aime ma croix! »; non, ce serait de la folie. Il s'agit plutôt de dire : « Cette croix, c'est celle que le Seigneur permet pour moi aujourd'hui, donc Il me donnera le “pain quotidien” de la force, du courage pour la porter », n'est-ce pas?

 Il l'a mesurée pour moi, même si je la trouve trop lourde, et il m'assure de son aide, et de celle de Marie. Je vais faire de mon mieux, et quelle que soit la croix, je sais que je suis aimé de Dieu Père, qu'elle n'est pas une punition, n'est-ce pas?

Une autre bonne nouvelle, c'est la présence de Jésus à l'Heure de la croix, de ma croix. Une croix sans Jésus est un non-sens, mais quand ma croix est habitée par l'amour de Jésus qui m'aide et la rend féconde, c'est une tout autre chose, c'est tout le mystère pascal que je revis avec Lui, n'est-ce pas?

Tu es mon espérance, Jésus.
Tu me redis : « Ne crains pas,
Je suis là avec toi. »

 

si vous ne pouvez pas aller sur les médias sociaux,
dites à une personne qui porte sa croix : « courage, Jésus est avec toi! »