Message-Lumière
de la Famille Myriam

 

La Famille Myriam Beth'léhem est :

  • Une communauté nouvelle de l'Église catholique, née du Souffle de Vatican II. Elle fut fondée à Baie-Comeau en 1978 par Sœur Jeanne Bizier.
  • Une Famille-communion à la fois contemplative et missionnaire vivant une Expérience de Providence et désirant porter l'espérance au monde.

    Visitez le site de la Famille Myriam
Le Message-Lumière est un moyen d'évangélisation au service de la Parole. C'est un message spirituel, livré chaque jour, portant la Lumière du Christ. Le Message-Lumière sur Internet est écrit au Foyer Myriam-sur-Mer de la Famille Myriam à Cap-Chat, en Gaspésie. (418 786-5889). C'est un travail de « famille », c'est-à-dire qu'il est fait en complémentarité avec Monique et Jacques qui sont des membres externes de la Famille Myriam.

 

C'est aujourd'hui la fête de saint Luc, l'évangéliste.

Il est bon de se rappeler que Luc est Grec. Il n'est pas disciple de Jésus, mais il s'est informé exactement sur Jésus et a collecté des témoignages transmis par des « témoins oculaires et serviteurs de la Parole ». Il est un écrivain de grand talent, et il est cultivé. Il écrira un Évangile ainsi que les Actes des Apôtres.

Un médecin grec, adorateur des idoles, soucieux de ses malades dont il connaît la faiblesse et souvent la misère. Jusqu'au jour où il entend saint Paul parler de Jésus, qui vient apporter le salut et la résurrection. Pendant 18 ans, il ne quittera plus désormais l'apôtre des nations, et le suivra jusqu'à son martyre à Rome en l'an 67.

Heureux lui-même d'avoir trouvé le salut, il est, à sa manière, le chantre de l'amour incarné comme saint Jean le sera de l'amour infini de Dieu Trinité.

C'est lui qui nous a parlé avec tant de délicatesse de la Mère de Dieu, la toute pure et toujours Vierge Marie dont il nous dit : « Elle méditait toutes ces choses en son cœur », ce qui veut dire qu'avec amour Marie relisait dans sa mémoire les faits et gestes du Seigneur, pour en approfondir toute la signification, comme saint Luc l'a fait en écoutant saint Paul et en nous transmettant cet évangile de la bonté de notre Père du ciel.

On ne pourra jamais assez remercier Luc pour ses écrits. Regardez, car grâce à saint Luc, l'évangéliste, nous avons les récits de :

* L'Annonciation;
* La Visitation;
* Le Magnificat, chant de Marie;
* La résurrection du fils de la veuve de Naïm;
* La pécheresse qui verse du parfum sur les pieds de Jésus et les essuie de ses cheveux;
* Les trois paraboles de la Miséricorde :
- la brebis perdue et retrouvée
- la drachme perdue et retrouvée
- l'enfant prodigue ou le père de Miséricorde;
* Le bon Samaritain;
* L'entourage féminin de Jésus;
* Le bon Larron;
* Les disciples d'Emmaüs.

On lui attribue le titre d'Évangéliste de la Miséricorde, car son Évangile est émaillé de « perles » qui lui sont propres, et qui nous amènent à comprendre ce qu'est la Miséricorde divine que Jésus est venu révéler au monde.

Luc a communié au Cœur de bonté de Jésus jusqu'à l'histoire du bon Larron.
Il est aussi l'Évangéliste de la fête de Noël.