Message-Lumière
de la Famille Myriam

 

La Famille Myriam Beth'léhem est :

  • Une communauté nouvelle de l'Église catholique, née du Souffle de Vatican II. Elle fut fondée à Baie-Comeau en 1978 par Sœur Jeanne Bizier.
  • Une Famille-communion à la fois contemplative et missionnaire vivant une Expérience de Providence et désirant porter l'espérance au monde.
  • Visitez le site de la Famille Myriam
Le Message-Lumière est un moyen d'évangélisation au service de la Parole. C'est un message spirituel, livré chaque jour, portant la Lumière du Christ. Le Message-Lumière sur Internet est écrit au Foyer Myriam-sur-Mer de la Famille Myriam à Cap-Chat, en Gaspésie. (418 786-5889). C'est un travail de « famille », c'est-à-dire qu'il est fait en complémentarité avec Monique et Jacques qui sont des membres externes de la Famille Myriam.

 

L’aspect habituel de Jésus est changé. Sa face resplendit « comme le soleil ».
Son vêtement devient « d’une blancheur fulgurante ».
C’est en cela que consiste la Transfiguration.

Ce Jésus que les disciples connaissaient bien, et dont l’aspect, dans la vie quotidienne, ne différait pas de celui des autres, leur apparaît soudain sous une forme nouvelle et glorieuse.

Parfois, nous aussi nous devenons conscients de la présence de Jésus dans tel homme ou dans telle femme que Dieu a mis sur notre route, surtout quand il nous est donné de nous pencher avec compassion sur leurs souffrances : cet homme ou cette femme prend alors le visage de Jésus-Christ avec les yeux de la foi.

Qu'est-ce qui peut nous transfigurer et nous donner le visage de Jésus?
Je crois qu'ayant dit un OUI profond à la charité, aimer pour Dieu et comme Il le veut, on peut ensuite montrer le visage Miséricordieux de Jésus. Cela est une transfiguration.

Une petite sœur de la Famille me racontait comment un jour, à la chapelle, elle avait vu un bouquet de fleurs et s'était souvenue de la dame qui l'avait donné avec tant de joie. Or, cette dame était très souffrante. Derrière ce bouquet, comme derrière toutes les choses de la chapelle, elle voyait des visages humains, connus ou pas, de frères et de sœurs. Ces choses se changeaient, pour ne pas dire se « transfiguraient » devant ses yeux, laissant voir un visage humain généreux, fraternel.

Si aujourd'hui on se faisait des chercheurs du visage lumineux de Jésus? Je suis certaine qu'Il se révélerait à qui Le chercherait. Attention : notre Jésus aime les petits, ceux qui comptent pour peu aux yeux des autres. Et notre Jésus aime aussi se laisser trouver : cherchons-Le ensemble.