Message-Lumière
de la Famille Myriam

 

La Famille Myriam Beth'léhem est :

  • Une communauté nouvelle de l'Église catholique, née du Souffle de Vatican II. Elle fut fondée à Baie-Comeau en 1978 par Sœur Jeanne Bizier.
  • Une Famille-communion à la fois contemplative et missionnaire vivant une Expérience de Providence et désirant porter l'espérance au monde.

    Visitez le site de la Famille Myriam
Le Message-Lumière est un moyen d'évangélisation au service de la Parole. C'est un message spirituel, livré chaque jour, portant la Lumière du Christ. Le Message-Lumière sur Internet est écrit au Foyer Myriam-sur-Mer de la Famille Myriam à Cap-Chat, en Gaspésie. (418 786-5889). C'est un travail de « famille », c'est-à-dire qu'il est fait en complémentarité avec Monique et Jacques qui sont des membres externes de la Famille Myriam.

 

Mystère de la Transfiguration de Jésus

Jésus part pour prier avec ses apôtres, Pierre, Jacques et Jean, sur la montagne; la montagne était le lieu de la rencontre avec le Seigneur dans la tradition juive.
Puis, un grand miracle se produit, celui que voulait son Père, le miracle de la Transfiguration.

Jésus n'était pas allé à la montagne avec cette intention, et de plus, il ne savait pas que c'était l'Heure de la Transfiguration. Jésus venait d'annoncer, quelques jours avant, qu'il devait souffrir et mourir... On aime à dire que ce miracle de la Transfiguration avait pour but de soutenir la foi des apôtres. Mais se peut-il que notre Père, dans son infinie bonté, ait aussi voulu rassurer son propre fils, soutenir son courage et son amour?

Parfois, dans notre cheminement spirituel, nous avons l'impression de tourner en rond, et voilà que Dieu envoie quelqu'un qui nous parle en nous encourageant : « Tu as tellement changé, c'est beau de te voir aller! »
Cette parole est plus qu'un encouragement, elle est une transfiguration en notre chemin : « Dieu sera vainqueur en moi, Il est capable »; et nous repartons heureux. Le but n'est pas atteint, mais on est en marche.

Si on désire voir un adolescent se « transfigurer », il s'agit parfois simplement de l'encourager.

Une phrase classique chez moi, quand j'étais enfant, est celle-ci :
« Suzanne, tu es capable. Vas-y, je te regarde », disait papa.
Et j'osais, je prenais de l'assurance et j'étais
« transformée ».

1. Espérer pour l'autre;
2. Encourager l'autre;
3. Prier pour l'autre.

Voilà la recette pour que ce mystère s'accomplisse dans la charité pour notre frère.
Essayez-la!


Septième jour

Saint Joseph, modèle de l'homme juste

Saint Joseph, aidez-nous à être justes. Vous savez que pour vivre pleinement une vie d'homme, il faut d'abord ajuster son cœur et son esprit à celui du Créateur. Votre Fils ne demandait pas d'abord un extérieur édifiant, des manières pieuses, mais une âme vraiment reliée, accordée à la volonté de Dieu. À ceux qui se contentaient de prières et de rites extérieurs, il disait : « Ce ne sont pas ceux qui disent : "Seigneur! Seigneur!" qui seront sauvés, mais ceux qui font la volonté de mon Père. » Accueillir la présence de Dieu et vivre avec lui est l'acte central de toute vie humaine.

Comme un instrument bien accordé produit des notes justes, saint Joseph, vous avez su vivre en accord avec Dieu. Et l'Évangile a pu dire que vous étiez un homme juste.

Pour qui vous regardait, votre vie pouvait sembler banale : le petit quotidien à reprendre chaque matin, les mêmes gestes répétés des centaines de fois, les mêmes outils, les mêmes mouvements, les mêmes arrêts. Mais vous avez su y mettre tant de bonheur et de fidélité que, devant Dieu, vous étiez digne de son Fils.

Dans un partage d'amour familial, vous avez travaillé, vécu, souffert, aimé. Vous avez rempli la mission reçue suivant les voies tracées par l'intelligence et l'amour de Dieu. Dans un effacement discret, vous avez réalisé une tâche unique, heureux de vous sentir pleinement fidèle. Amen.