Message-Lumière
de la Famille Myriam

 

La Famille Myriam Beth'léhem est :

  • Une communauté nouvelle de l'Église catholique, née du Souffle de Vatican II. Elle fut fondée à Baie-Comeau en 1978 par Sœur Jeanne Bizier.
  • Une Famille-communion à la fois contemplative et missionnaire vivant une Expérience de Providence et désirant porter l'espérance au monde.

    Visitez le site de la Famille Myriam
Le Message-Lumière est un moyen d'évangélisation au service de la Parole. C'est un message spirituel, livré chaque jour, portant la Lumière du Christ. Le Message-Lumière sur Internet est écrit au Foyer Myriam-sur-Mer de la Famille Myriam à Cap-Chat, en Gaspésie. (418 786-5889). C'est un travail de « famille », c'est-à-dire qu'il est fait en complémentarité avec Monique et Jacques qui sont des membres externes de la Famille Myriam.

 

Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean 10, 11-18
En ce temps-là, Jésus déclara : « Moi, je suis le bon pasteur, le vrai berger, qui donne sa vie pour ses brebis.
Le berger mercenaire n’est pas le pasteur, les brebis ne sont pas à lui : s’il voit venir le loup, il abandonne les brebis et s’enfuit; le loup s’en empare et les disperse. Ce berger n’est qu’un mercenaire, et les brebis ne comptent pas vraiment pour lui.
Moi, je suis le bon pasteur; je connais mes brebis, et mes brebis me connaissent,
comme le Père me connaît, et que je connais le Père; et je donne ma vie pour mes brebis.
J’ai encore d’autres brebis, qui ne sont pas de cet enclos : celles-là aussi, il faut que je les conduise.
Elles écouteront ma voix : il y aura un seul troupeau et un seul pasteur.
Voici pourquoi le Père m’aime : parce que je donne ma vie, pour la recevoir de nouveau. Nul ne peut me l’enlever : je la donne de moi-même.
J’ai le pouvoir de la donner, j’ai aussi le pouvoir de la recevoir de nouveau : voilà le commandement que j’ai reçu de mon Père. »

En ce dimanche des Vocations, que peut bien dire Jésus à ce petit bonhomme? En réalité, ce petit bonhomme, c'est toi et moi.

« Regarde, toutes ces brebis sont à Moi et à toi, si tu le veux. Il n'y a pas de plus grand bonheur que de donner sa vie, et quand on est responsable d'un grand troupeau, il nous faut donner notre vie pour nos brebis.

Et plus encore, si tu es un bon pasteur, d'autres brebis viendront se joindre à celles-là. Il y a tant de brebis errantes, sans berger.

Toi, tu as un grand cœur, c'est le principal. Car, en vérité, le vrai Pasteur, c'est Moi, Jésus. Je te dirai quoi faire au fur et à mesure. Notre Père te rendra capable en te donnant l'Esprit Saint comme il me l'a donné le jour de mon baptême.

Toi aussi, tu es baptisé. Alors, en réalité, tu es déjà appelé à être pasteur, car tu es revêtu de ma vie filiale et de ma vie pastorale. Comment faire? Il me faut ton OUI pour pouvoir mettre en œuvre ton petit cœur de bon pasteur.

Regarde, regarde bien autour de toi et vois. Combien de brebis attendent ton oui?

Ce jour est le tien! Veux-tu être pasteur selon mon Cœur? »